Attentat visant le président des Philippines. Les États-Unis impliqués?

duterte-1
Neuf membres de l’équipe chargée de la sécurité du président philippin ont été blessés mardi par un engin explosif de fabrication artisanale. Ceux-ci préparait la visite de Rodrigo Duterte dans une région du sud des Philippines. L’attentat qui visait de toute évidence le président a été revendiqué par le groupe islamiste Maute, affilié à Daesh.

Duterte a tout-de-même décidé de poursuivre sa visite comme prévue. Une vaste opération a cependant été lancée contre quelque 300 membres  de la guérilla armée dirigée par Abdullah Maute. En février 2016, l’armée Philippine serait intervenue dans la ville de Butig et aurait alors pris possession du quartier général du groupe et chassé les terroristes de plusieurs quartiers. Cependant, le groupe serait revenu à la charge récemment et aurait repris le contrôle de certaines zones de la Lanao del Sur.

Maute est connu pour avoir paradé par le passé avec le drapeau noir de l’État Islamique en Irak et en Syrie. Des manuels et autres documents pour militants de l’ÉI auraient été retrouvés lors de la saisie de leur locaux indiquant que les organisations auraient entretenu des liens.

Comme il est désormais connu que le gouvernement Obama, l’Arabie Saoudite, le Qatar et même au moins une entreprise française (Lafarge) ont par le passé coopéré avec ISIS¹, il est pertinent de se demander si cet attentat ne serait pas lié aux récentes prises de position du président Duterte. Rappelons que dans les derniers mois, ses insultes à l’endroit d’Obama ont incité le président américain à annuler une rencontre prévue entre eux au sommet du G20 en Chine. On reprochait alors à Duterte des exécutions extra-judiciaires de trafiquants de drogues, ce qui a mené le coloré président à mettre fin à l’alliance qui unissait les deux pays et à référer à son homologue comme étant un « fils de pute » (son of a whore).²  Avec la Chine et la Russie comme alliés, les Philippines semblent dorénavant pouvoir se passer de la coopération des États-Unis.

Autre fait intéressant, Maute a des liens avec un autre groupe armé, Abu Sayyaf. L’histoire de ce groupe remonte tout droit à celle d’Al-Qaeda. Dans les années 80, Abdul Rasul Sayyaf dirigeait une alliance de groupes armés financés entre autres par Osama Bin Laden et idéologiquement lié au wahhabisme saoudien. Une « université » secrète -Dawal al-Jihad- a alors été mise sur pied et servait de camp d’entrainement de terroristes. Environ 20 000 Moudjahidines de 40 pays -dont les Philippines- auraient été formés par la Direction pour le renseignement inter-services pakistanaise avec le support de la CIA en ce qui a trait à l’expertise, aux armes et au financement.³

L’intérêt des Américains pour l’or et les ressources naturelles pourrait expliquer leur implication dans cette région. En 1986, lorsque les Forces Spéciales Américaines ont organisé le « kidnapping » du président sortant Ferdinand Marcos, 720 000 tonnes métriques d’or auraient été déclarées volées par la Banque Centrale des Philippines. 22 caisses se seraient envolées dans un avion cargo U.S. C-141 avec Marcos, mais beaucoup d’or dérobé serait sorti du pays avec les militaires venus en renfort justifié par la terreur des groupes extrémistes qu’ils avaient eux-même formés. Même genre d’intervention lors de catastrophes naturelles. Il est alors facile de comprendre pourquoi Duterte a récemment demandé le retrait des troupes militaires américaines de son territoire. En 2014, les Philippines étaient le 20e plus important extracteur d’or au monde.

Peut-on croire que l’élection de Trump pourra changer le type de relation qu’entretiennent ces pays depuis trop longtemps? C’est ce que nous devrions voir assez rapidement lorsque le nouveau président sera officiellement en poste.

Le texte suivant retrace dans le détail l’implication de la CIA aux Philippines:

WHY CIA CREATED THE ABU SAYYAF IN THE PHILIPPINES

 

¹   http://chialeux.quebec/2016/11/24/power-corporation-lafarge-allie-de-daesh/
²   http://www.breitbart.com/national-security/2016/10/20/philippines-duterte-calls-obama-son-whore-goodbye-america/
³   https://geopolitics.co/2016/10/29/why-cia-created-the-abu-sayyaf-in-the-philippines/

Pas encore de rating

Opportunité de chiâler!

Chialeux Auteur

Laisser un commentaire