Chiâleux Québec abordait il y a quelques semaines les liens entre la compagnie Lafarge (dont Power Corporation détient des parts) et le groupe terroriste État Islamique.

Voir Power Corporation-Lafarge allié de Daesh

Le Devoir du jeudi 4 mai nous apprend qu’au moment de l’assemblée annuelle de Lafarge-Holcim (mercredi) l’organisation suisse Bread for All dénonçait le travail effectué par des enfants dans une carrière de Lafarge en Ouganda. Elle rapporte aussi que plusieurs des dirigeants au moment des faits font toujours parti de l’entreprise dont Paul Desmarais fils.

La réponse de Lafarge-Holcim: Le patron Éric Olsen quittera l’entreprise en juillet et précise qu’il n’est « ni responsable ni pouvant être considéré comme informé » des « actes répréhensibles » du groupe en Syrie. Bref, une opération de relation publique cosmétique sans véritable méa culpa ou réforme en profondeur de leurs pratiques à proposer.

Tous les détails dans l’article du Devoir:

http://m.ledevoir.com/article-497897?utm_campaign=Autopost&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1493895615

Photo: http://meteopolitique.com/Fiches/REQ/Power/Power.htm

Opportunité de chiâler!

Laisser un commentaire