Musiciens et fans s’unissent sur Fe3dback pour une juste part dans les bonnes poches!

Depuis le 9 juillet dernier, une nouvelle plateforme est disponible pour les mélomanes. « En avait-on vraiment besoin » me direz-vous? Avec Spotify, Deezer et Google Play Music, qu’avait-on besoin de plus?  Fe3back a pourtant quelque chose qui pourrait plaire autant aux fans qu’aux artistes: il redistribue le fruit des ventes. Oui oui, tant aux fans qu’aux artistes! D’abord, lorsque vous achetez un album sur Fe3dback, 50% va à l’artiste! Ensuite, 20% des ventes paient les coûts de plateforme et de microtransactionsIl reste donc 30%, et c’est le fan qui, lorsqu’il génère des ventes en partageant la musique de ses artiste préférés, l’empoche!


Voici un video promotionnel de Fe3dback à propos de son fonctionnement.

Fe3dback est gratuit tant pour les artistes que pour les consommateurs alors pourquoi se priver!? Il s’agit d’une excellente façon d’encourager des artistes émergents tout en étant payé pour les distribuer! Malheureusement, pour l’instant la sélection est plutôt limitée, alors n’hésitez pas à faire connaitre cette petite révolution à vos ami(e)s musicien(ne)s!

Je vous laisse avec une de mes découverte. Il s’agit du 3e album du groupe français Ward Leonard. De style post-rock, il rappelle les Trust, Téléphone ou Noir Désir. On peut aussi sans hésiter les qualifier de « band » engagé. Le magazine Pavillon666.fr à propos de leur précédent album:  « les paroles décrivent les travers de notre société en s’appuyant sur des textes alternant entre rage, désillusion et dénonciation. »

 

Source: http://www.Pavillon666.fr

4/5 (1)

Opportunité de chiâler!

Chialeux Auteur

Laisser un commentaire